Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation LinksTorremolinos-Conference-safe-fishing-legal-fishing Conférence de Torremolinos pour une pêche légale et sûre

Skip Navigation LinksIMO / French / Qui nous sommes / Événements / Conférence de Torremolinos pour une pêche légale et sûre

Conférence de Torremolinos pour une pêche légale et sûre

 


Une Conférence ministérielle sur la sécurité des navires de pêche et la pêche illicite, non déclarée et non réglementée aura lieu à Torremolinos, Malaga (Espagne), du 21 au 23 octobre 2019. Cette Conférence est organisée conjointement par l'OMI et le Gouvernement de l'Espagne.

 Objectifs de la Conférence

​Le but premier de cette Conférence est de promouvoir la ratification de l'Accord du Cap de 2012, un traité fondamental pour la sécurité des navires de pêche. L'entrée en vigueur de l'Accord du Cap aidera à freiner la prolifération de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée en établissant des normes internationales de sécurité applicables aux navires de pêche.

La Conférence s'adresse aux ministres, aux décideurs, aux hauts responsables et aux experts chargés de mettre en œuvre les politiques relatives à la sécurité des navires de pêche et à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée et de promulguer une législation nationale en vue de ratifier l'Accord. Étant donné que les questions relatives à la pêche sont souvent déléguées à plus d'un organisme public (par exemple, les pêches, le secteur maritime, les transports, etc.), les Gouvernements sont encouragés à désigner au moins deux participants, qui représentent les ministères et les organismes publics responsables de la ratification et de l'application de l'Accord.

La Conférence est organisée conjointement par l'OMI et le Gouvernement espagnol, avec le soutien de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et des Pew Charitable Trusts.

Un document contenant des informations clés sur cette conférence et les enjeux qui seront abordés est disponible ici (en anglais).

 Programme de la Conférence

​Lieu 

Palais des Congrès de Torremolinos
Calle México 3, 29620, Torremolinos, Málaga, Spain

Un dépliant d'information destiné aux visiteurs peut être consulté ici (en anglais et espagnol). Des renseignements en lien avec la sécurité et la sûreté des visiteurs sont disponibles ici (en anglais).

Veuillez noter que le comptoir d'inscription sera ouvert le dimanche 20 octobre entre 17h et 19h, puis le lundi 21 octobre à compter de 7h30. Plus de détails sur le processus d'inscription sont disponibles dans la Lettre circulaire No 3932.


Programme provisoire de la Conférence

Lundi 21 octobre

9h30 : Séance d'ouverture

  • Discours de bienvenue du maire de Torremelinos
  • Allocution d'ouverture du Secrétaire général de l'OMI
  • Discours principal du ministre espagnol du Développement
  • Nomination à la présidence de la Conférence

10h : Réunion ministérielle

Les ministres sont invités à cette réunion, qui portera sur les avantages qu'entraînerait l'application d'un régime de sécurité obligatoire aux navires de pêche, notamment une diminution des pertes de vies humaines, des conditions de travail améliorées, une pollution marine réduite, des eaux polaires mieux protégées, des mesures de contrôle élargies pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, et une diminution des risques pour les services de recherche et de sauvetage.

  • Ouverture de la réunion par la présidence
  • Discours principal de l'Envoyé spécial pour l'océan du Secrétaire général de l'ONU, M. Peter Thomson
  • Déclarations des ministres
  • Débat général

17h40 : Cérémonie de signature de la Déclaration d'intention de Torremolinos

Mardi 22 octobre

  • Contexte général
  • L'application des normes en matière de sécurité et de protection de l'environnement prévues par le Recueil sur la navigation polaire aux navires de pêche
  • Comment la pêche illicite, non déclarée et non réglementée menace la sécurité des pêcheurs
  • Renforcer la sécurité, réduire les risques et protéger les services de recherche et sauvetage
  • Efficacité des programmes internationaux sur la pêche responsable pour la promotion de la sécurité
  • Conditions de travail et Accord du Cap
17h40 : événement spécial sur les femmes dans les pêcheries

Mercredi 23 octobre

  • Déchets en mer provenant des navires de pêche
  • Vers la ratification de l'Accord du Cap
  • Adoption des résolutions de la Conférence (vous pouvez télécharger les projets de résolutions dans la Lettre circulaire No 3932/Add.1.
  • Observations finales (la Conférence se terminera à 12h30)
Le programme complet de la Conférence (en anglais) est disponible ici.

 Cérémonie de signature de la Déclaration de Torremolinos

​Afin d'atteindre les objectifs ambitieux qui ont été fixés pour satisfaire aux critères d'entrée en vigueur de l'Accord du Cap d'ici à l'échéance du 11 octobre 2022, le Gouvernement espagnol appelle les États Membres intéressés à signer une déclaration d'intention non contraignante sur le plan juridique afin de témoigner publiquement de la volonté de leurs gouvernements respectifs de ratifier et de promouvoir l'Accord d'ici au 10e anniversaire de l'adoption de cet instrument, soit le 11 octobre 2022. La cérémonie de signature de la Déclaration se tiendra une fois la Conférence levée, le lundi 21 octobre 2019.

Pour plus de renseignements à propos de la Déclaration d'intention de Torremolinos sur l'Accord du Cap de 2012, téléchargez la Lettre circulaire No 4027.

 Manifestation spéciale sur les femmes dans les pêcheries

​Le thème de la Journée mondiale de la mer pour l'année 2019 est « L'autonomisation des femmes dans la communauté maritime »

Un événement spécial sur les femmes dans les pêcheries rassemblera des parties prenantes clés des pêcheries, qui échangeront sur des enjeux en lien avec le rôle et la visibilité des femmes dans ce secteur. L'événement se tiendra de 17h40 à 18h30, à la salle Bajondillo.

 Groupe de travail mixte FAO/OMI sur la pêche illicite, non déclarée et non réglementée

​La Conférence ministérielle sera suivie d'une rencontre du Groupe de travail mixte FAO/OIT/OMI sur la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, qui aura lieu au même endroit. Cette rencontre débutera après la Conférence, le mercredi 23 octobre, et se poursuivra jusqu'au vendredi 25 octobre.

Des renseignements supplémentaires sur cette rencontre sont disponibles dans la Lettre circulaire No 3936.

 Pourquoi l’Accord du Cap est-il nécessaire?

​La pêche est l'un des métiers les plus dangereux dans le monde. On estime que, chaque année, des milliers de pêcheurs perdent la vie dans le cadre de leur travail. 

L'OMI travaille depuis de nombreuses années, en collaboration avec différents intervenants, pour renforcer la sécurité des navires de pêche, et ainsi sauver des vies en mer. Son travail contribue aussi à la lutte contre la Pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INDNR).

Cependant, le traité fondamental en matière de sécurité des navires de pêche n'est pas encore en vigueur. L'absence d'un régime international obligatoire complique les efforts de contrôle et de surveillance des règles de sécurité.

L'Accord du Cap de 2012 est un instrument international ayant force obligatoire qui fournira un tel régime. L'Accord inclut des exigences à propos de la stabilité et l'état de navigabilité, la machinerie et les installations électriques, les engins de sauvetage, les équipements de communication et de protection contre les incendies, de même que la construction des navires de pêche.

L'Accord du Cap vise à faciliter le contrôle de la sécurité des navires de pêche par les États du pavillon, les États du port et les États côtiers. Il contribuera également à lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INDNR) puisque la sauvegarde de la vie en mer, la sécurité des navires, le respect de l'environnement d'un navire et la pêche INDNR sont étroitement reliés.

Le traité entrera en vigueur 12 mois après la date à laquelle au moins 22 États, qui totaliseront 3600 navires de pêche d'une longueur égale ou supérieure à 24 mètres exploités en haute mer, auront exprimé leur consentement à être liés par cet Accord.

À ce jour, les 11 États suivants ont ratifié l'Accord du Cap : l'Afrique du Sud, l'Allemagne, la Belgique, le Congo, le Danemark, l'Espagne, la France, l'Islande, la Norvège, les Pays-Bas et Saint-Kitts-et-Nevis. Ensemble, ils possèdent 1413 navires de pêche d'une longueur égale ou supérieure à 24 mètres exploités en haute mer. 

 Quel est le lien entre la sécurité des pêches et les Objectifs de développement durable?

​Le fait d'assurer la sécurité et la durabilité des pêches est étroitement lié à l'Objectif 14 de développement durable, soit « conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines pour le développement durable ».

Il existe aussi un lien clair avec d'autres Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, notamment ceux reliés à l'éradication de la pauvreté, la sécurité alimentaire, l'éducation, les infrastructures et les partenariats.

La Conférence de Torremolinos va soutenir ces Objectifs. Les produits de la mer font partie de l'alimentation de millions de personnes dans le monde et représentent une source de protéines essentielle dans plusieurs pays en développement. 

 Informations pratiques pour les délégués

Inscription et sûreté

Des informations détaillées sur le processus d'inscription pour les États Membres, les organisations intergouvernementales et les organisations non gouvernementales bénéficiant du statut consultatif auprès de l'OMI sont disponibles dans la Lettre circulaire 3932. Il est aussi possible d'écrire à l'adresse suivante : fvs@imo.org.

Les États Membres et les organisations internationales bénéficiant du statut consultatif auprès de l'OMI peuvent s'inscrire par l'entremise du système d'inscription en ligne aux réunions, disponible ici. En cas de difficultés, veuillez envoyer un courriel à l'adresse onlineregistration@imo.org et la Division des conférences de l'OMI pourra assister les délégués avec le processus d'inscription.

Les États qui ne sont pas membres de l'OMI et les organisations internationales qui ne bénéficient pas du statut consultatif auprès de l'OMI peuvent s'inscrire à la Conférence en envoyant un courriel à l'adresse fvs@imo.org, en utilisant le formulaire d'inscription préalable qui figure à l'annexe 5 de la Lettre circulaire 3932 pour chaque participant désigné.

Pour des raisons de sûreté, les délégués qui ne sont pas inscrits à la Conférence ministérielle ne seront pas autorisés à participer à l'événement jusqu'à ce que les documents requis soient soumis au Secrétariat de l'OMI.

Accès aux documents qui seront examinés lors de la Conférence ministérielle

Afin d’accéder aux documents qui seront examinés par la conférence, tous les délégués et observateurs doivent s’inscrire à IMODOCS. Les délégués qui se sont inscrits via le système d’inscription en ligne aux réunions obtiendront automatiquement l’accès à ce système. Les délégués qui n’ont pas accès à IMODOCS via leurs gouvernements ou organisations peuvent ouvrir un compte public ici

Les documents se trouvent dans la section « Documents de réunion », sous l’onglet « Conférence », puis sous le titre « FVS-IUU/CONF.1 ». 

Des vidéos explicatives sur l’utilisation d’IMODOCS sont disponibles ici et ici. Pour toute question à propos de ce système, veuillez envoyer un courriel à l’adresse suivante : documents@imo.org.

Accès des médias

Les médias sont invités à assister à la conférence. Des dispositions seront prises pour l'accès des journalistes au programme principal et pour des entrevues. Les médias intéressés sont invités à contacter l'OMI à l'adresse suivante : media@imo.org .