Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation LinksDefault Couverture géographique

Skip Navigation LinksIMO / French / Ce que nous faisons / Coopération technique / Couverture géographique

Couverture géographique

 

​​Programmes régionaux

Le PICT, soutenu par les objectifs de la mission de coopération technique, est élaboré en fonction des besoins d'assistance technique des États Membres. Une planification méthodique assure la pertinence, la transparence, l'efficacité et l'efficience de l'assistance technique fournie. Par le biais de l'exécution du PICT, l'OMI répond à un double objectif : renforcer les compétences maritimes régionales et promouvoir le développement du secteur maritime dans le monde entier. Les programmes régionaux offrent un cadre géographique en vue de la fourniture d'une assistance technique aux États Membres.

Le PICT est divisé en cinq régions pour les besoins de la programmation de l'assistance technique à l'échelle régionale. Ces régions sont les suivantes :


Présence régionale de l'OMI

Le programme de présence nationale de l'OMI a pour objectif principal d'établir une présence discrète dans certaines régions en développement, ce qui permettra à l'OMI de contribuer aux politiques de développement aux échelles nationale et régionale et de participer activement sur le terrain à la mise au point, à l'exécution et à la coordination de la m ise en œuvre du Programme intégré de coopération technique (PICT).

Coordonnateurs régionaux et conseiller maritime régional 

À l'heure actuelle, les coordonnateurs régionaux de l'OMI sont au nombre de quatre : un en Côte d'Ivoire pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre (francophone), un au Ghana pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre (anglophone), un au Kenya pour l'Afrique de l'Est et australe et un aux Philippines pour l'Asie de l'Est. L'OMI a en outre un conseiller maritime régional pour les Caraïbes à Trinité-et-Tobago.

Fonctions des coordonnateurs régionaux et du conseiller maritime régional

Les coordonnateurs régionaux et le conseiller maritime régional sont tenus de s'acquitter des principales fonctions et responsabilités suivantes :

  • définir les besoins et priorités du secteur maritime en association avec les pays, institutions ou réseaux concernés de sorte que le Siège de l'OMI puisse ensuite les examiner et les prendre en considération en vue de les intégrer dans le PICT ;​

  • identifier les besoins et les priorités maritimes, en collaboration avec les pays, institutions et réseaux pertinents, pour qu'ils soient ensuite passés en revue et examinés par le Secrétariat de l'OMI aux fins d'intégration au Programme intégré de coopération technique (PICT) ;

  • se mettre en rapport avec les pays concernés pour veiller à ce que les profils maritimes de pays soient établis et mis à jour ;

  • planifier les activités d'assistance technique de l'OMI dans leurs sous‑régions respectives, en assurer la coordination et l'exécution ;

  • coopérer aux programmes de renforcement des capacités de façon à exécuter les projets du secteur maritime aux échelons national et sous-régional ;

  • promouvoir la compétence technique, l'expérience et l'avantage comparatif de l'OMI lors de la formulation du bilan commun de pays et du Plan‑cadre des Nations Unies pour l'aide au développement parrainé par le PNUE et d'autres donateurs bilatéraux et multilatéraux ;

  • promouvoir le lien entre le PICT et les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dans leurs sous-régions respectives ;

  • aider à identifier les sources de financement potentielles aux échelons national, bilatéral et multilatéral ;

  • identifier, établir et maintenir des partenariats avec les organisations gouvernementales et non gouvernementales, les organisations de la société civile et le secteur privé qui œuvrent dans des domaines intéressant l'OMI et le secteur maritime dans leurs sous-régions respectives ;

  • mettre en œuvre les activités du PICT qui leur ont été confiées par le Secrétariat de l'OMI pour leurs sous-régions respectives ; et

  • représenter l'OMI aux réunions nationales et régionales lorsque le Siège de l'OMI en fait la demande.