Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation LinksDefault Autres questions relatives à la sécurité

Skip Navigation LinksIMO / French / Ce que nous faisons / Sécurité maritime / Questions relatives à la sécurité

Autres questions relatives à la sécurité

 

​​La question de la sauvegarde de la vie humaine en mer est au cœur des préoccupations de l'OMI depuis sa création. De nombreuses règles et conventions ont aujourd'hui été adoptées afin de renforcer la sécurité opérationnelle.  

Une des manières de s'assurer que toutes les mesures sont prises avant qu'une catastrophe ne se produise est le recours à un processus connu sous le nom d'évaluation formelle de la sécurité (FSA).

L'évaluation formelle de la sécurité a été décrite comme un « un processus rationnel et systématique visant à évaluer les risques liés à la sécurité maritime et à la protection du milieu marin, et à évaluer les coûts et les avantages des options de l'OMI visant à réduire ces risques. »

Les navires à passagers – généralement définis comme transportant plus de 12 passagers – qui effectuent des voyages internationaux doivent satisfaire à toutes les règles applicables de l'OMI, y compris les prescriptions de la Convention SOLAS et de la Convention sur les lignes de charge.

Les navires à passagers exploités aujourd'hui sont soumis à toute une série de règles et de normes qui couvrent chacun des aspects de la construction et de l'exploitation des navires. Un certain nombre d'incidents survenus au fil des années ont permis d'améliorer les règles de sécurité, y compris les prescriptions ayant trait aux mesures de protection contre l'incendie, comme les échappées et les dispositifs de prévention de l'incendie du grand atrium caractéristique d'un navire de croisière, ainsi qu'aux engins et dispositifs de sauvetage.

Les règles régissant le transport des produits chimiques à bord des navires sont comprises dans la Convention internationale de 1974 pour la sauvegarde de la vie humaine en mer, telle que modifiée (Convention SOLAS) et la Convention internationale de 1973 pour la prévention de la pollution par les navires, telle que modifiée par le Protocole de 1978 y relatif, tel que modifié (MARPOL 73/78).

Ces règles couvrent les produits chimiques transportés en vrac, à bord des navires-citernes pour produits chimiques, et les produits chimiques transportés en colis.

Des pilotes dûment qualifiés, compétents et possédant des connaissances des conditions locales sont recrutés depuis des siècles pour guider les navires en toute sécurité à l'entrée et à la sortie des ports – ou partout où la navigation est considérée comme dangereuse et, en particulier, lorsque le capitaine du navire connaît mal la zone.

En plus des connaissances qu'ils possèdent sur les conditions locales et de leur expertise, les pilotes sont en mesure de communiquer efficacement avec les autorités à terre et les remorqueurs, souvent dans la langue locale.

Les pilotes dûment qualifiés sont recrutés par le port ou l'administration maritime du lieu concerné et offrent leurs services moyennant des frais calculés en fonction du tonnage du navire, de son tirant d'eau et d'autres critères.​