Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation Links30-Bravery-2016 Radhika Menon, première femme à recevoir le Prix de l'OMI pour acte héroïque en mer

Skip Navigation LinksIMO / French / Centre de presse / Communiqués de presse / Radhika Menon, première femme à recevoir le Prix de l'OMI pour acte héroïque en mer

Radhika Menon, première femme à recevoir le Prix de l'OMI pour acte héroïque en mer

 

Briefing: 30 22/11/2016  

Radhika Menon, capitaine du pétrolier Sampurna Swarajya, a reçu le Prix 2016 de l'OMI pour acte héroïque en mer pour avoir sauvé sept pêcheurs dans des conditions météorologiques extrêmes.

Après avoir sauvé la vie de sept pêcheurs lors du naufrage de leur bateau de pêche dans le golfe du Bengale, au mois de juin 2015, la capitaine d'un pétrolier qui affirme n'avoir fait que son travail a reçu la plus haute distinction de l'OMI visant à récompenser un acte héroïque en mer.

« Il incombe à tout marin et à tout capitaine de navire de porter secours aux personnes en détresse en mer. J'ai simplement fait ce qu'un marin doit faire pour son prochain qui se retrouve dans une telle situation. Bien sûr, je n'ai pas hésité un seul instant à lancer l'opération de sauvetage, mais j'avais parfaitement conscience des risques encourus. Je n'ai fait que mon devoir » , a ainsi déclaré Radhika Menon, capitaine du pétrolier Sampurna Swarajya.

La capitaine s'est exprimée après avoir reçu le Prix 2016 de l'OMI pour acte héroïque en mer des mains du Secrétaire général de l'OMI, M. Kitack Lim, au cours d'une cérémonie remplie d'émotion organisée ce lundi 21 novembre au siège de l'Organisation, à Londres.

Radhika Menon a été la première femme à devenir capitaine au sein de la marine marchande indienne. Elle est également la première femme à recevoir le Prix de l'OMI pour acte héroïque en mer.

La capitaine Menon a été désignée par le Gouvernement indien pour avoir fait preuve d'une grande détermination et d'un courage exemplaire en dirigeant cette opération de sauvetage délicate qui a permis de secourir sept pêcheurs lors du naufrage de leur bateau de pêche, le Durgamma. Ce dernier était à la dérive après une avarie de moteur et la perte de l'ancre dans des conditions météorologiques extrêmes. La nourriture et l'eau potable présentes à bord avaient été emportées par les eaux et les pêcheurs tentaient de subsister grâce à la glace de la chambre froide.

Le 22 juin 2015, alors que les vagues atteignaient presque 8 mètres, que les vents soufflaient à plus de 60 nœuds et que des pluies diluviennes s'abattaient sur les lieux, le deuxième officier du Sampurna Swarajya repéra le bateau de pêche qui se trouvait alors à 2,5 kilomètres de là, au large de la ville de Gopalpur (Inde).

La capitaine Menon lança alors immédiatement une opération de sauvetage en utilisant l'échelle de pilote, ainsi que les brassières de sauvetage et les bouées à disposition. Au milieu des vents violents, des pluies diluviennes et de la forte houle, il aura fallu trois tentatives laborieuses pour que les sept pêcheurs, affaiblis et affamés, âgés de 15 à 50 ans, ne soient mis en sécurité à bord du navire.

Les familles, pour qui il était déjà trop tard, se préparaient aux rites funéraires. Mais c'était sans compter sur le courage de la capitaine Menon, grâce auquel elles purent retrouver leurs proches quelques jours plus tard.

Dasari Danayya, un des rescapés du naufrage s'exprimant depuis sa ville de Kakinada dans l'État indien d'Andhra Pradesh, a expliqué qu'aucun des pêcheurs n'aurait survécu sans la capitaine Radhika Menon.

« Nous ne pouvions rien faire d'autre qu'essuyer nos larmes. Puis elle nous est apparue, comme une déesse, et nous a sauvé la vie » , a-t-il confié à la Shipping Corporation of India dans une vidéo diffusée lors de la cérémonie.

Mme Menon a commencé sa carrière dans le secteur maritime en tant que radioélectricienne. Elle est ensuite devenue officière de pont avant d'être nommée capitaine du Sampurna Swarajya.

 

Certificats honorifiques

Au cours de la cérémonie, des certificats honorifiques ont été remis aux personnes suivantes :

  • M. Tang Shunjie (chef de l'escadron de plongeurs de l'équipe d'intervention, équipe de vol No 1 chargée du sauvetage à Dong Hai, Bureau de sauvetage de Dong Hai), dont la candidature a été présentée par la Chine, pour la ténacité et le courage dont il a fait preuve lors du sauvetage du seul survivant d'un bateau de pêche qui avait chaviré. Le survivant était resté coincé dans la chambre des machines pendant plus de 30 heures et n'était pas en mesure de bouger. M. Tang Shunjie a dégagé l'accès bloqué par des filets de pêche dangereux et d'autres objets flottants, dans l'obscurité totale au milieu d'une mer démontée et de forts courants, afin de mettre le pêcheur en sécurité. M. Xie Hui, Président du Sous-comité du transport des cargaisons et des conteneurs (CCC) de l'OMI et Directeur de l'administration de la sécurité maritime de la République populaire de Chine, a reçu le certificat au nom de M. Shunjie ;
  • M. Hervé Lepage (capitaine du porte-conteneurs CMA CGM Rossini), dont la candidature a été présentée par la France, pour les efforts incessants qu'il a déployés pour retrouver et sauver, dans des conditions météorologiques et de mer défavorables, deux membres de l'équipage du catamaran Lama-Lo qui avait chaviré. Les deux rescapés avaient dérivé dans une annexe pendant 26 heures. M. Lepage a estimé avec succès la dérive des transmissions de la balise et, une fois les survivants retrouvés, a manœuvré le navire avec adresse le long de l'annexe pour les faire monter à bord. M. Michael Parker, Président de CMA CGM Holdings UK et Président non membre de la Maritime and Coastguard Agency (MCA) depuis le mois de janvier 2016, a reçu le certificat en son nom ;
  • M. B.M. Das (U/Nvk, opérateur du treuil et plongeur de l'hélicoptère de sauvetage CG 822, base aérienne du Service indien des garde-côtes de Daman), dont la candidature a été présentée par l'Inde, pour avoir sauvé les 14 membres de l'équipage du navire Coastal Pride, lequel gîtait fortement en raison d'une mer démontée et de vents forts. M. Das a permis l'hélitreuillage de six membres de l'équipage et a aidé les autres survivants à abandonner le navire en perdition grâce au radeau de sauvetage. Bien qu'ayant été balayé par la forte houle, M. Das a réussi à se sauver lui-même et à sauver l'équipage avant que le navire ne chavire et ne finisse par sombrer. M. Das était présent à Londres pour assister à la cérémonie et recevoir son certificat ; et
  • M. Kang Seonggyu (inspecteur adjoint, brigade de secours spéciale du Service des garde-côtes de la République de Corée), dont la candidature a été présentée par la République de Corée, pour le rôle qu'il a joué pour localiser et secourir un membre de l'équipage coincé dans une poche d'air de la chambre des machines du navire de pêche chinois Noyounger 57189 qui avait chaviré. Une autre unité avait permis de dégager l'entrée mais n'avait pas été en mesure de localiser le survivant. Après avoir retrouvé le membre d'équipage, M. Kang a réussi à stabiliser son état avant d'aider le survivant à s'échapper. M. Kang Seonggyu a reçu son certificat en main propre au cours de la cérémonie.

 

Lettres de félicitations

Des lettres de félicitations ont été envoyées aux personnes suivantes :

  • L'équipage du navire Cosco Shanghai, dont la candidature a été présentée par la Chine, pour avoir secouru les 21 membres de l'équipage du navire de charge Foxhound qui était en train de couler. Les membres de l'équipage, qui avaient abandonné leur navire, ont été retrouvés dans une embarcation de sauvetage qui avait perdu son moyen de propulsion, dans l'obscurité et par vents forts ;
  • M. O Yeong-tae (capitaine du patrouilleur 3005, Service des garde-côtes de la République de Corée), dont la candidature a été présentée par la République de Corée, pour avoir sauvé, au milieu d'une forte tempête de neige, l'équipage d'un bateau de pêche chinois à bord duquel s'était déclaré un incendie. C'est parce qu'il a pris la bonne décision d'éteindre dans un premier temps l'incendie, qui se propageait rapidement à cause des vents forts, que les 17 membres de l'équipage ont été secourus et que le navire a été sauvé ;
  • M. Kim Jaegu et M. Shin Jongyoon (pompiers-secouristes du patrouilleur 1506, Service des garde-côtes de la République de Corée), dont la candidature a été présentée par la République de Corée, pour le courage et le calme dont ils ont fait preuve en luttant contre un incendie qui s'était déclaré à 3 mètres de la citerne à combustible du navire de charge Platinum, dont l'équipage avait auparavant été mis à l'abri, en évitant un risque élevé d'explosion à bord et en prévenant ainsi un événement de pollution de la mer qui aurait pu être tragique ; et
  • Les équipages d'hélicoptères de sauvetage, dont la candidature a été présentée par l'Espagne et la France, respectivement, ayant participé au sauvetage de membres de l'équipage et à l'opération de remorquage qui a suivi du navire roulier Modern Express, lequel gîtait fortement, était soumis à un fort roulis et dérivait vers la côte. Cela représentait alors un grave danger pour le milieu marin. L'équipage de l'hélicoptère de sauvetage Pesca II (Service des garde-côtes de la Galice) et l'équipage de l'hélicoptère de sauvetage Helimer 401 (Agence espagnole de la sécurité maritime), dont la candidature a été présentée par l'Espagne, pour avoir secouru les 22 membres de l'équipage. L'équipage d'un hélicoptère de sauvetage Lynx de la flottille 34F et les équipages de trois hélicoptères de sauvetage Caïman de la flottille 33F (base aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic, Marine nationale française), dont la candidature a été présentée par la France, pour le rôle important qu'ils ont joué dans l'opération de remorquage.


Prix de l'OMI pour acte héroïque en mer

Ce Prix annuel, à l'initiative de l'OMI, a pour objet de rendre un hommage international unique à ceux qui, au péril de leur vie, ont accompli un acte de très grande bravoure pour secourir des personnes en détresse en mer ou empêcher une pollution catastrophique du milieu marin. Dans le cadre de l'édition 2016, 23 nominations ont été reçues de la part de neuf États Membres et d'une organisation intergouvernementale (OIG).


Cliquez ici pour consulter et télécharger les photos de l'événement.


 

« L’OMI – Organisation maritime internationale – est l’institution spécialisée des Nations Unies chargée d’assurer la sécurité et la sûreté des transports maritimes et de prévenir la pollution des mers par les navires. »

Site Internet : www.imo.org

Galerie de photos:
Flickr: http://www.flickr.com/photos/imo-un/collections

Suivez l’OMI sur les réseaux sociaux:
Facebook: http://www.facebook.com/imohq
Twitter: http://twitter.com/imohq vous pouvez aussi nous trouver: @imohq
YouTube: http://www.youtube.com/user/IMOHQ

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Lee Adamson, Responsable des Services de l’information au 020 7587 3153 (media@imo.org)
Natasha Brown, en charge des médias et de la communication, Services de l’information, au 020 7587 3274 (media@imo.org).