Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation Links24BraveryAwards2018 Un plongeur secouriste chinois reçoit le Prix de l’OMI pour acte héroïque en mer

Skip Navigation LinksIMO / French / Centre de presse / Communiqués de presse / Un plongeur secouriste chinois reçoit le Prix de l’OMI pour acte héroïque en mer

Un plongeur secouriste chinois reçoit le Prix de l’OMI pour acte héroïque en mer

 

Briefing: 23 07/12/2018  

Le jury a souhaité récompenser M. Zhong Haifeng, un plongeur expérimenté de l'équipe technique du Bureau de sauvetage de Guangzhou, pour les efforts inlassables qu'il avait déployés lors de l'opération de sauvetage. M. Zhong avait en effet dû effectuer plusieurs plongées sous-marines dans l'obscurité et dans des conditions extrêmes pour porter secours aux personnes qui étaient restées coincées dans la cale à cargaison du navire. Sa candidature avait été présentée par la République populaire de Chine. 


M. Zhong Haifeng, un plongeur de l'équipe technique du Bureau de sauvetage de Guangzhou, s'est vu remettre le Prix de l'OMI pour acte héroïque en mer de 2018 à l'occasion d'une cérémonie spéciale organisée le 6 décembre dernier à Londres.

Un plongeur secouriste chinois ayant sauvé la vie de trois personnes après le naufrage d'un vraquier dans le port de Guangzhou (Chine) a reçu le Prix de l'OMI pour acte héroïque en mer de 2018 lors de la cérémonie annuelle de remise des Prix de l'Organisation maritime internationale (OMI), le 6 décembre dernier.

Le jury a souhaité récompenser M. Zhong Haifeng, un plongeur expérimenté de l'équipe technique du Bureau de sauvetage de Guangzhou, pour les efforts inlassables qu'il avait déployés lors de l'opération de sauvetage. M. Zhong avait en effet dû effectuer plusieurs plongées sous-marines dans l'obscurité et dans des conditions extrêmes pour porter secours aux personnes qui étaient restées coincées dans la cale à cargaison du navire. Sa candidature avait été présentée par la République populaire de Chine.

Au moment de recevoir le Prix, M. Zhong s'est dit très honoré de cette distinction et a précisé que celle-ci venait récompenser les efforts des services de recherche et de sauvetage chinois et que cela était extrêmement encourageant pour son équipe et pour lui-même.

« En Chine, la devise de notre profession est la suivante : faire renaître l'espoir de vivre chez autrui et ne mettre en péril aucune autre vie que la sienne.», a-t-il déclaré à l'aide d'un interprète. « C'est cette devise qui pousse nos sauveteurs à plonger sans cesse et sans relâche pour venir en aide à ceux dont la vie est en danger. À chaque fois, nous avons pu rencontrer les survivants et croiser leur regard. Dans leurs yeux, nous avons pu voir la détresse laisser place à l'espoir. Nous avons été témoins de leurs sanglots. Ce sont ces moments-là qui remplissent nos cœurs d'émotions. »

« J'aime mon travail. J'aime plonger car, dans les moments critiques, nous avons le pouvoir de sauver des vies humaines. Je suis fier et je savoure cet instant. Je ne lâcherai rien. J'aimerais partager mon expérience et mon enthousiasme avec d'autres collègues encore pour que nos équipes de sauveteurs ne cessent de s'améliorer. Naturellement, mon souhait le plus cher serait que les gens fassent davantage attention à la sécurité, à leur propre protection et à la protection des vies humaines. Enfin et surtout, j'aimerais exprimer toute ma gratitude à chacun d'entre vous », a conclu le lauréat 2018.

Récit du sauvetage

Au petit matin du 27 novembre 2017, le vraquier Jin Ze Lun sombra dans le port de Guangzhou (Chine) après un abordage avec un autre navire. Parmi les 14 membres de l'équipage qui se trouvaient à bord au moment du naufrage, seuls deux purent être secourus immédiatement par les autorités maritimes locales. Le vraquier se trouvait alors au fond de la mer, dans le chenal principal du port, et la force des courants sous-marins rendait l'opération de recherche et de sauvetage extrêmement compliquée.

M. Zhong fut ainsi chargé de conduire les opérations de recherche et de sauvetage sous-marins afin de porter secours aux 12 autres membres de l'équipage portés disparus. À l'issue de quelque 36 heures de recherches ininterrompues dans des conditions difficiles, six survivants furent retrouvés coincés dans la cale à cargaison. M. Zhong demanda alors à son équipe de réapprovisionner la cabine en oxygène et engagea la conversation avec les survivants pour les rassurer.

Il plongea ensuite dans la cale à cargaison avec un membre de son équipe en apportant du matériel de plongée en scaphandre, afin de montrer aux personnes coincées comment s'en servir pour survivre. Dans l'après-midi du 28 novembre, M. Zhong plongea lui-même six fois et porta secours à trois survivants en l'espace d'une heure, alors qu'il était de plus en plus fatigué.

Certificats honorifiques

Au cours de la cérémonie de remise des Prix, trois certificats honorifiques ont été remis aux personnes suivantes :

  • Le capitaine et l'équipage du transporteur de bitume Seapower; le capitaine et l'équipage du pétrolier/chimiquier Tortola; et le pilote et l'équipage de l'hélicoptère Wildcat Black Jack du HMS Monmouth (escadron aéronautique 815 de la Royal Navy), dont la candidature avait été présentée conjointement par Malte, le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord et Singapour, pour avoir fait preuve de détermination, de courage et de persévérance en participant à une action internationale exemplaire, à savoir une opération conjointe de sauvetage destinée à porter secours à 13 membres de l'équipage du navire citerne RAMA 2 englouti, alors que les conditions météorologiques et l'état de la mer étaient extrêmement défavorables. Les efforts déterminés et constants déployés par les équipages de navires de commerce qui se trouvaient à proximité, conjugués aux compétences et à la ténacité d'une équipe professionnelle de recherche et de sauvetage par hélitreuillage, avaient déterminé la réussite de l'opération.

    Les certificats ont été remis pendant la cérémonie au capitaine du Seapower, M. Levan Mamaladze (Géorgia), au capitaine du MTM Tortola, M. Anubhav Srivastava (Inde), et au pilote de l'hélicoptère Wildcat Black Jack, le lieutenant-commandant Ash Morgan (Royaume-Uni).  

  • Les équipages des hélicoptères de sauvetage Helimer 202 et Helimer 207, de l'Agence espagnole de sécurité maritime, dont la candidature avait été présentée par l'Espagne, pour le courage et le professionnalisme dont ils avaient fait preuve en risquant leur vie pour porter secours à 23 membres de l'équipage du navire pour marchandises diverses Cheshire, qui transportait un plein chargement de 40 000 tonnes d'engrais, tandis qu'il se trouvait en feu et à la dérive en mer. Alors qu'une épaisse fumée toxique se dégageait dans l'air, les équipages des hélicoptères avaient navigué dans des conditions de vol très dangereuses en faisant plusieurs tentatives fructueuses pour porter secours à tous les membres de l'équipage, à la suite de quoi une violente explosion s'était produite à bord du navire.

    Les certificats ont été remis à MM. Alfonso Gómez de las Heras, Raúl Nevado et Gregorio Jimmy Rodríguez, respectivement pilote, copilote et sauveteur de l'hélicoptère Helimer 207, et à M. Albert Lara, opérateur du treuil de l'hélicoptère Helimer 202. 

  • M. Gaetano Gigliotti, capitaine du navire à passagers Carnival Elation, au nom des officiers et de l'équipage du navire, dont la candidature avait été présentée par l'Association internationale des lignes de croisière (CLIA), pour le courage, les compétences et la détermination dont ils avaient fait preuve pour venir en aide à un survivant qui avait été retrouvé, dans l'obscurité totale, à bord du radeau de sauvetage du navire de pêche Captain Eddie, qui avait été envahi par les eaux et avait coulé en raison de la violence des vents et d'une mer déchaînée. Trois jours seulement avant l'opération de sauvetage, M. Gigliotti avait récupéré le navire Elation qui avait été mis en cale sèche, alors que les travaux de réparation n'étaient pas encore achevés, en vue de chercher refuge en prévision du passage annoncé d'un ouragan.

    Le capitaine Gigliotti était présent lors de la cérémonie pour recevoir son certificat. Il a également eu l'occasion de retrouver M. Edward Potter, le pêcheur auquel il était venu en aide.  

Lettres de félicitations

Des lettres de félicitations ont été envoyées aux personnes suivantes :

  • MM. Xu Junlin, Xu Zhentao, Lu Ping et Feng Yajun, membres de l'équipe d'intervention d'urgence en cas d'explosion (Sanchi) du Bureau de sauvetage de Shanghai, dont la candidature avait été présentée par la Chine, pour le courage et la détermination spectaculaires dont ils avaient fait preuve en tentant de retrouver des survivants à bord du navire en feu, et en s'exposant au grand danger constitué par une fumée extrêmement toxique et le risque constant d'explosions. Malheureusement, ils n'avaient pu retrouver que deux corps, car les 32 membres de l'équipage du Sanchi n'avaient pas survécu à cette épreuve.

  • M. Guo Tianxin, capitaine du remorqueur de sauvetage Nan Hai Jiu 116 du Bureau de sauvetage de Nan Hai, dont la candidature avait été présentée par la Chine, pour le courage, les compétences et la détermination extraordinaires dont il avait fait preuve en portant secours à 77 membres des équipages de quatre navires échoués et en évitant d'endommager un dépôt d'hydrocarbures, ce qui aurait pu causer un événement grave de pollution marine lors du passage du violent typhon Hato.

  • M. KE Ashok Kumar, capitaine du Kodithala et son équipage, dont la candidature avait été présentée par l'Inde, pour le professionnalisme et les compétences exceptionnelles dont ils avaient fait preuve lorsqu'ils avaient porté secours à sept membres de l'équipage du Al Noor, alors que la mer était très forte et les vents très violents en raison du cyclone Okchi.

  • M. Mahmoud Baghestani, capitaine du pétrolier Stream, dont la candidature avait été présentée par la République islamique d'Iran, pour la détermination et la persévérance exemplaires dont il avait fait preuve lorsqu'il avait porté secours aux cinq membres de l'équipage d'un navire de pêche qui avait chaviré et qui était en train de couler, dans des conditions météorologiques défavorables et malgré une visibilité réduite.

  • M. Sumant Varma, capitaine du Dubai Night et son équipage, dont la candidature avait été présentée par le Panama, pour le professionnalisme et la détermination remarquables dont ils avaient fait preuve lorsqu'ils avaient porté secours avec succès à 22 pêcheurs qui se trouvaient à bord de deux navires, par mer forte et dans les conditions météorologiques engendrées par la tempête tropicale Mora.

  • M. Roman Rudenko, capitaine de la petite embarcation de lutte contre l'incendie Chasovoy, de la branche Nord du FSBI (Service de sauvetage maritime), dont la candidature avait été présentée par la Fédération de Russie, pour l'autorité et le courage dont il avait fait preuve alors qu'il avait lutté contre un incendie à bord du navire Odyssey-1 qui était au mouillage. Les efforts inlassables de M. Rudenko avaient permis d'éviter une catastrophe écologique tout en assurant la sécurité des pompiers et du chantier naval.

  • M. Fredrik Krysén, capitaine de l'Undine et son équipage, dont la candidature avait été présentée par la Suède, et de manière séparée par la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF), pour le grand professionnalisme, la détermination et les compétences dans la manœuvre d'un navire qu'ils avaient démontrés lors du sauvetage réussi des 13 membres de l'équipage de l'Avatar qui était en train de couler. Ils avaient abandonné le navire et dérivaient sur un radeau de sauvetage ou étaient accrochés à des conteneurs flottants dans des eaux dangereuses et par mauvais temps.

  • M. Maxim Kireev, capitaine et M. Anatoliy Yarovoy, second du navire pour marchandises diverses BBC ASIA, dont la candidature avait été présentée par l'ITF, pour le courage et la grande détermination dont ils avaient fait preuve en portant secours aux quatre membres de l'équipage du yacht SPICA, dont le système de gouverne était endommagé. Alors que la tempête faisait rage et par des vents de force tempête, le BBC ASIA avait effectué une opération de remorquage extrêmement dangereuse qui avait duré 15 heures pour amener le yacht et les membres d'équipage à bord en lieu sûr.


___________

 

« L’OMI – Organisation maritime internationale – est l’institution spécialisée des Nations Unies chargée d’assurer la sécurité et la sûreté des transports maritimes et de prévenir la pollution des mers par les navires. »

Site Internet : www.imo.org

Photo collection:
Flickr: http://www.flickr.com/photos/imo-un/collections

Join us on our social media sites:
Facebook: http://www.facebook.com/imohq
Twitter: http://twitter.com/imohq vous pouvez aussi nous trouver: @imohq
YouTube: http://www.youtube.com/user/IMOHQ

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Lee Adamson, Responsable des Services de l’information au 020 7587 3153 (media@imo.org)
Natasha Brown, en charge des médias et de la communication, Services de l’information, au 020 7587 3274 (media@imo.org).