Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation Links18-MEPCGHGprogramme Réduction des émissions de gaz à effet de serre : l’OMI progresse dans la mise en œuvre de sa Stratégie initiale

Skip Navigation LinksIMO / French / Centre de presse / Communiqués de presse / Réduction des émissions de gaz à effet de serre : l’OMI progresse dans la mise en œuvre de sa Stratégie initiale

Réduction des émissions de gaz à effet de serre : l’OMI progresse dans la mise en œuvre de sa Stratégie initiale

 

Briefing: 18 22/10/2018  

Le Comité de la protection du milieu marin (MEPC) vient d'approuver un programme d'activités de suivi de la Stratégie initiale de l'OMI concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) provenant des navires.

Le Comité de la protection du milieu marin (MEPC) vient d'approuver un programme d'activités de suivi de la Stratégie initiale de l'OMI concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) provenant des navires.

Les travaux de mise en œuvre de la Stratégie initiale de l'OMI concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) provenant des navires ont progressé grâce à l'approbation d'un programme d'activités de suivi.

En effet, ce lundi 22 octobre, le Comité de la protection du milieu marin (MEPC) de l'Organisation maritime internationale (OMI), réuni dans le cadre de sa 73ème session, a approuvé un programme d'activités de suivi qui doit servir d'outil de planification pour respecter les échéances fixées dans la Stratégie initiale de l'OMI, adoptée au mois d'avril 2018.

La Stratégie initiale renvoie à tout un ensemble de mesures envisageables à court, moyen et long termes qui seront examinées par l'OMI. La version définitive des mesures à court terme pourrait être établie et approuvée par le MEPC entre 2018 et 2023, celle des mesures à moyen terme entre 2023 et 2030, et celle des mesures à long terme au-delà de 2030.

Dans le cadre du processus qui mènera à l'adoption d'une Stratégie révisée en 2023, la collecte de données relatives à la consommation de fuel-oil des navires d'une jauge brute égale ou supérieure à 5 000 sera obligatoire à compter du 1er janvier 2019 et une quatrième étude sur les GES sera menée par l'OMI dès la première moitié de 2019. Le programme d'activités de suivi fournit des échéances convenues pour plusieurs flux d'activités spécifiques.

Saluant la décision du Comité d'approuver le programme d'activités de suivi, le Secrétaire général de l'OMI, M. Kitack Lim, a expliqué qu'il envoyait « un message clair sur les mesures à prendre pour donner suite à la Stratégie initiale de l'OMI concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant des navires jusqu'en 2023 ».

« L'exercice de planification pour la mise en œuvre de la Stratégie initiale jusqu'en 2023 est maintenant derrière nous et il est temps d'aller de l'avant. À la lecture du programme d'activités de suivi, je mesure toute l'ampleur de la charge de travail qui nous attend », a-t-il déclaré. « Je suis convaincu que nous saurons redoubler d'efforts et organiser au mieux nos travaux pour permettre, voire accélérer, la mise en œuvre de ces mesures et s'attaquer ainsi à cet immense défi planétaire. »

Programme d'activités de suivi

Le programme d'activités de suivi comprend les flux d'activités suivants :

  • Mesures envisageables à court terme (Groupe A) qui peuvent être considérées et abordées dans le cadre des instruments existants de l'OMI ;
  • Mesures envisageables à court terme (Groupe B) qui ne font pas l'objet de travaux en cours et qui sont soumises à l'analyse des données ;
  • Mesures envisageables à court terme (Groupe C) qui ne font pas l'objet de travaux en cours et qui ne sont pas soumises à l'analyse des données ;
  • Mesures envisageables à moyen et long termes et activités permettant de surmonter les obstacles identifiés ;
  • Incidences sur les États ;
  • Quatrième étude de l'OMI sur les GES – qui doit être menée en 2019 ;
  • Renforcement des capacités, coopération technique, recherche et développement ; et
  • Activités de suivi en vue de la mise au point de la Stratégie révisée – qui doit être adoptée en 2023.

Le Comité a invité les délégations à soumettre des propositions concrètes sur les mesures envisageables à court terme et sur la procédure d'évaluation des incidences sur les États à l'examen de la 74ème session du Comité de la protection du milieu marin (MEPC 74), qui se réunira en mai 2019. Il les a également invitées à soumettre des propositions concrètes sur les mesures envisageables à moyen et long termes au MEPC 74 et au MEPC 75.

Un Groupe de travail doit en outre se réunir cette semaine, en marge du MEPC 73, afin de débattre notamment du champ d'application de la quatrième étude de l'OMI sur les GES. Il est prévu que le Groupe de travail rende compte de ses travaux en séance plénière, en fin de semaine.


_________
__

 

« L’OMI – Organisation maritime internationale – est l’institution spécialisée des Nations Unies chargée d’assurer la sécurité et la sûreté des transports maritimes et de prévenir la pollution des mers par les navires. »

Site Internet : www.imo.org

Photo collection:
Flickr: http://www.flickr.com/photos/imo-un/collections

Join us on our social media sites:
Facebook: http://www.facebook.com/imohq
Twitter: http://twitter.com/imohq vous pouvez aussi nous trouver: @imohq
YouTube: http://www.youtube.com/user/IMOHQ

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Lee Adamson, Responsable des Services de l’information au 020 7587 3153 (media@imo.org)
Natasha Brown, en charge des médias et de la communication, Services de l’information, au 020 7587 3274 (media@imo.org).