Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation Links13-WMD2019themeC120 « L’autonomisation des femmes dans la communauté maritime » : thème de la Journée mondiale de la mer 2019

Skip Navigation LinksIMO / French / Centre de presse / Communiqués de presse / « L’autonomisation des femmes dans la communauté maritime » : thème de la Journée mondiale de la mer 2019

« L’autonomisation des femmes dans la communauté maritime » : thème de la Journée mondiale de la mer 2019

 

Briefing: 13 09/07/2018  

Le choix du thème de la Journée mondiale de la mer 2019 est l'occasion de valoriser une fois de plus le Programme de l'OMI pour les femmes du secteur maritime et de rappeler la nécessité de soutenir la réalisation de l'objectif de développement durable 5 – « Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ».

Historiquement, le secteur des transports maritimes a toujours été à prédominance masculine. Or, en adoptant ce thème, l'OMI entend poursuivre ses efforts visant à valoriser le rôle essentiel des femmes dans le secteur maritime.

« L'autonomisation des femmes dans la communauté maritime » est le thème retenu pour la Journée mondiale de la mer 2019. Celui-ci permettra de sensibiliser à l'importance de la question de l'égalité des sexes, comme le préconisent les objectifs de développement durable des Nations Unies, et de mettre l'accent sur l'importante contribution des femmes, partout dans le monde, au secteur des transports maritimes.

Le Conseil de l'Organisation maritime internationale (OMI), qui se réunissait à Londres du 2 au 5 juillet dans le cadre de sa 120ème session, a décidé d'approuver ce thème proposé par le Secrétaire général de l'Organisation, M. Kitack Lim.  

« L'OMI s'est clairement engagée à soutenir la réalisation des objectifs de développement durable et à continuer de promouvoir l'accès des femmes aux professions du secteur, à terre comme en mer, conformément aux cibles définies dans l'objectif de développement durable 5 sur l'égalité entre les sexes », a déclaré M. Lim.

« Pour l'OMI, ce thème apparaît comme une occasion de travailler aux côtés des différentes parties prenantes du secteur pour soutenir la réalisation des objectifs de développement durable, et plus particulièrement de l'objectif 5, de favoriser un environnement propice à l'identification et à la sélection de candidates en vue de leur offrir des perspectives de carrière dans les administrations maritimes, les ports et les établissements de formation maritime, et de promouvoir davantage la question de l'égalité des sexes au sein de la communauté maritime », a-t-il poursuivi.

Historiquement, le secteur des transports maritimes a toujours été à prédominance masculine, et les racines de cette tradition sont extrêmement profondes. Or, par l'intermédiaire de son Programme en faveur de l'égalité des sexes et du renforcement des capacités, qui vient d'entrer dans sa trentième année, l'OMI agit de façon concertée pour faire en sorte que le secteur s'éloigne de cette tradition et que les femmes soient mieux reconnues, conformément à ce que l'on serait en droit d'attendre du vingt-et-unième siècle.  

En 1988, très peu d'établissements de formation maritime ouvraient leurs portes aux élèves de sexe féminin. L'Organisation maritime internationale (OMI) a été l'une des premières institutions spécialisées des Nations Unies à mettre en place un Programme mondial pour l'intégration des femmes dans le secteur maritime, le Programme IWMS. Mis en œuvre en plusieurs phases, ce dernier a permis d'instaurer un cadre institutionnel pour inclure la question de l'égalité des sexes dans les politiques et les procédures de l'OMI, avec l'adoption de résolutions visant à garantir l'accès à la formation maritime et à stimuler les possibilités d'emploi pour les femmes dans le secteur maritime.

« Aujourd'hui, le Programme de l'OMI pour les femmes du secteur maritime, qui a été rebaptisé récemment, a le vent en poupe. L'autonomisation des femmes favorise le développement économique mondial, stimule la productivité et la croissance, et sert les intérêts de tous les acteurs de la communauté maritime internationale alors que nous aspirons à la sécurité, à la sûreté, à la propreté et à la durabilité des transports maritimes », a ensuite expliqué le Secrétaire général de l'OMI.

Bon nombre de femmes diplômées des établissements de formation de l'OMI, que sont l'Université maritime mondiale (UMM) et l'Institut de droit maritime international (IMLI), occupent aujourd'hui des fonctions d'administratrices maritimes et de décideuses. Parce qu'elles font figure de modèles, ces femmes jouent un rôle essentiel pour encourager de nouvelles recrues féminines. L'OMI soutient également l'autonomisation des femmes en leur octroyant des bourses et en permettant aux femmes des pays en développement d'accéder plus facilement aux formations techniques de haut niveau.

L'OMI a en outre participé à la création de sept associations régionales pour les femmes du secteur maritime en Afrique, en Amérique latine, en Asie, dans les Caraïbes, au Moyen-Orient et dans le Pacifique. Ces réseaux régionaux ont permis à leurs membres de disposer d'une plateforme pour débattre des questions liées à la place des femmes dans les transports maritimes, avec tous les outils nécessaires pour communiquer avec leurs pairs dans le monde et améliorer ainsi l'application des instruments de l'OMI.

Le choix du thème de la Journée mondiale de la mer 2019 est l'occasion de valoriser une fois de plus le Programme de l'OMI pour les femmes du secteur maritime et de rappeler la nécessité de soutenir la réalisation de l'objectif de développement durable 5 – « Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ».

__________

 

« L’OMI – Organisation maritime internationale – est l’institution spécialisée des Nations Unies chargée d’assurer la sécurité et la sûreté des transports maritimes et de prévenir la pollution des mers par les navires. »

Site Internet : www.imo.org

Photo collection:
Flickr: http://www.flickr.com/photos/imo-un/collections

Join us on our social media sites:
Facebook: http://www.facebook.com/imohq
Twitter: http://twitter.com/imohq vous pouvez aussi nous trouver: @imohq
YouTube: http://www.youtube.com/user/IMOHQ

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Lee Adamson, Responsable des Services de l’information au 020 7587 3153 (media@imo.org)
Natasha Brown, en charge des médias et de la communication, Services de l’information, au 020 7587 3274 (media@imo.org).