Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation Links11-MEPSEASLAUNCH Lancement d’un nouveau projet pour la protection des mers d'Asie du Sud-Est

Skip Navigation LinksIMO / French / Centre de presse / Communiqués de presse / Lancement d’un nouveau projet pour la protection des mers d'Asie du Sud-Est

Lancement d’un nouveau projet pour la protection des mers d'Asie du Sud-Est

 

Briefing: 11 26/06/2018  

« Le projet MEPSEAS est une preuve évidente de l’engagement continu des pays de l’ASEAN à favoriser la mise en place d’un système de transports maritimes durables et à s’attaquer aux problèmes majeurs liés au milieu marin », a affirmé Jose Matheickal, Directeur adjoint de la Division du milieu marin de l’OMI.

Financé par l'Agence norvégienne de coopération pour le développement (Norad) et mis en œuvre par l’Organisation maritime internationale (OMI), le projet MEPSEAS vise à améliorer la santé environnementale des mers d'Asie du Sud-Est.

Sept pays de l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) viennent de lancer officiellement un ambitieux projet visant à améliorer la santé environnementale des mers d'Asie du Sud-Est, notamment grâce à l’application des instruments clés de l’Organisation maritime internationale (OMI) pour la protection du milieu marin.

Du 25 au 27 juin, les principaux décideurs des administrations maritimes des pays bénéficiaires – Cambodge, Indonésie, Malaisie, Myanmar, Philippines, Thaïlande et Viet Nam – se sont réunis à Bali (Indonésie) pour leur toute première réunion régionale de haut niveau, en vue de lancer le projet de protection du milieu marin dans les mers d'Asie du Sud-Est (MEPSEAS).

Le projet, financé par l'Agence norvégienne de coopération pour le développement (Norad), est mis en œuvre par l’OMI. Le Groupe de travail sur les transports maritimes de l’ASEAN, la plus haute instance décisionnelle de la région pour les questions maritimes, agira en qualité d’organe consultatif pour le projet MEPSEAS.

Pendant une période de quatre ans, de 2018 à 2021, le projet mettra l'accent sur le renforcement des capacités des pays concernant l'application de plusieurs instruments hautement prioritaires liés à la protection du milieu marin. Parmi eux : la Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL) ; la Convention sur les systèmes antisalissure (Convention AFS) ; la Convention et le Protocole de Londres, relatifs à la prévention de la pollution des mers résultant de l'immersion de déchets ; et la Convention sur la gestion des eaux de ballast (Convention BWM).

La réunion de haut niveau, bénéficiant du soutien de l’OMI, a également rassemblé plusieurs partenaires stratégiques du projet – dont des représentants des Partenariats en vue de la gestion de l'environnement des mers d'Asie de l'Est (PEMSEA), de l’Association des femmes du secteur maritime d’Asie (WIMA-Asie) ou encore du Mémorandum d'entente pour l'Asie et le Pacifique sur le contrôle des navires par l'État du port – ainsi qu'un certain nombre de pays partenaires non visés par le projet, comme Singapour, et divers acteurs du secteur des transports maritimes.

En ouverture de la réunion, M. R. Agus H. Purnomo, Directeur général chargé des transports maritimes au sein du Ministère des transports de la République d’Indonésie, a expliqué que le projet MEPSEAS offrait aux pays la possibilité de s’attaquer aux risques environnementaux dans la région et de participer au développement durable du secteur.

« Nous nous devons de travailler ensemble pour garantir une contribution permanente et renforcée en faveur d’une croissance et d’une économie vertes et pour protéger le milieu marin de façon durable. Notre participation active au projet MEPSEAS permettra de valoriser notre engagement pour la protection du milieu marin », a déclaré M. Purnomo.

La réunion a permis d’adopter un programme de travail pour le projet et d’établir des mécanismes de coordination régionale et de partage de renseignements.

Afin de faciliter l’application desdites Conventions, le projet MEPSEAS fera la promotion des avancées juridiques et politiques nationales ainsi que des activités de renforcement des capacités liées aux inspections incombant à l'État du port et à l'État du pavillon. Il doit notamment soutenir le déploiement de la formation spéciale de l’OMI sur les études biologiques de référence dans les ports, la conduite du projet des Philippines visant à rendre les transports maritimes, les ports et les chantiers navals plus respectueux de l'environnement, et l’organisation d’une conférence régionale sur les technologies maritimes.

Le projet s'appuiera en outre sur un projet précédent, également mis en œuvre par l'OMI et Norad, qui avait permis aux six pays visés – Cambodge, Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande et Viet Nam – de réaliser d'importants progrès concernant l'application et/ou la ratification des traités environnementaux de l'OMI. Le dernier pays en date à avoir rejoint le projet est le Myanmar, qui devrait très prochainement prendre des mesures pour ratifier et appliquer deux Conventions relatives au milieu marin. Grâce à ce nouveau projet, les pays qui ont d'ores et déjà ratifié les instruments en question pourront désormais se concentrer sur l’application efficace de ces derniers.

« Le projet MEPSEAS est une preuve évidente de l’engagement continu des pays de l’ASEAN à favoriser la mise en place d’un système de transports maritimes durables et à s’attaquer aux problèmes majeurs liés au milieu marin », a affirmé Jose Matheickal, Directeur adjoint de la Division du milieu marin de l’OMI. Avant de poursuivre : « La phase initiale du projet a rencontré un franc succès et l’OMI est une nouvelle fois extrêmement fière de faire équipe avec Norad, les pays de l’ASEAN et tous les autres partenaires stratégiques pour tirer parti de ce succès à l’échelle régionale. »

Josephine Uranza, du bureau régional de l'OMI à Manille (Philippines), et Brenda Pimentel, consultante régionale du projet MEPSEAS, étaient elles aussi présentes à la réunion pour représenter l’Organisation maritime internationale (OMI).

Cliquez ici pour télécharger les photos de la réunion.

Cliquez ici pour télécharger la brochure sur le projet MEPSEAS au format PDF.


___________

 

« L’OMI – Organisation maritime internationale – est l’institution spécialisée des Nations Unies chargée d’assurer la sécurité et la sûreté des transports maritimes et de prévenir la pollution des mers par les navires. »

Site Internet : www.imo.org

Photo collection:
Flickr: http://www.flickr.com/photos/imo-un/collections

Join us on our social media sites:
Facebook: http://www.facebook.com/imohq
Twitter: http://twitter.com/imohq vous pouvez aussi nous trouver: @imohq
YouTube: http://www.youtube.com/user/IMOHQ

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Lee Adamson, Responsable des Services de l’information au 020 7587 3153 (media@imo.org)
Natasha Brown, en charge des médias et de la communication, Services de l’information, au 020 7587 3274 (media@imo.org).