Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Marine fonctionnaires discutent de l'agenda de la piraterie à l'OMI

Briefing: 08, janvier 3, 2011

Dans le cadre du thème de la journée Maritime mondiale de l'OMI "piratage : orchestration de la réponse", une réunion a eu lieu hier (28 février 2011) au siège de l'organisation. Invité à la réunion étaient des représentants des pays qui participent dans la campagne de lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes en rendant disponibles moyens navals et avions militaires. Il était également présents des représentants de l'industrie maritime.
 
La réunion s'est concentrée sur le troisième objectif du Plan d'Action l'OMI a lancé au début de février, à savoir « à promouvoir des niveaux plus élevés de soutien et coordination, avec les marines"à cet égard, on s'est félicité pour les commandants, les officiers et les équipages des navires déployés pour protéger le transport maritime au large des côtes somaliennes et à leurs gouvernements pour expédier les y et supportant des coûts considérables de leur faire ainsi.
 
La réunion a étudié les questions se rapportant à une coordination accrue entre et un déploiement optimal, de bâtiments de guerre opérant dans le golfe d'Aden et dans la région de l'océan Indien occidental, mais aussi la base juridique de leur fonctionnement pour une efficacité maximale.
 
L'opinion générale était que les ressources actuellement mis à disposition sont insuffisantes pour fournir les niveaux de protection pour la marine marchande doit permettre de couvrir la vaste région de l'océan Indien et qui a augmenté la prise de conscience politique et engagement sont nécessaires pour une réponse proportionnée aux défis si les gens de mer, le transport de l'aide humanitaire indispensable à la Somalie et le golfe d'Aden comme une voie maritime vital doivent être adéquatement protégés.

La réunion a estimé nécessaire que :

-organismes de réglementation et l'industrie devraient poursuivre leurs travaux pour créer le cadre nécessaire pour une action efficace enrayer le fléau de la piraterie au large des côtes de la Somalie ;
-Les gouvernements doivent montrer que leur volonté politique se traduite en ressources mises à disposition en fonction du niveau de leur ambition politique ;
-navires transitant par les zones infestées de piraterie devront respecter la recommandée meilleur guide de pratiques de gestion et mesures ; et
-marines devraient poursuivre leurs efforts pour soutenir, dissuader, intervenir, arrêter et transférer les pirates d'être jugé.
 
___
 
L'OMI, l'Organisation Maritime internationale – est l'institution spécialisée des Nations Unies chargé de la sécurité et la sécurité du transport maritime et la prévention de la pollution marine par les navires.
Site Web : www.imo.org

Pour plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Lee Adamson, directeur des Services d'Information publique sur 020 7587 3153 (media@imo.org )
Natasha Brown, responsable des Relations extérieures sur 020 7587 3274 (media@imo.org ).

___

IMO – the International Maritime Organization – is the United Nations specialized agency with responsibility for the safety and security of shipping and the prevention of marine pollution by ships.

Web site: www.imo.org

Photo collection:
Flickr: http://www.flickr.com/photos/imo-un/collections

Join us on our social media sites:
Facebook: http://www.facebook.com/imohq
Twitter: http://twitter.com/imohq you can also find us: @imohq
YouTube: http://www.youtube.com/user/IMOHQ

For further information please contact:
Lee Adamson, Head, Public Information Services on 020 7587 3153 (media@imo.org)
Natasha Brown, Media and Communications Officer on 020 7587 3274 (media@imo.org).