Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation Linksdefault Le rôle de l'OMI face aux mouvements migratoires

Skip Navigation LinksIMO / French / Centre de presse / En savoir plus / Mouvements migratoires mixtes dangereux

Le rôle de l'OMI face aux mouvements migratoires

 

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Migrants_in focus_banner_FR.jpg

L'OMI a lancé un appel pour qu'une plus grande attention soit portée sur le problème des mouvements migratoires mixtes dangereux effectués par mer et pour y remédier au moyen de voies de migration plus sûres et régulières. Il s'agit en effet de réduire les pertes humaines dues aux nombreuses traversées effectuées à bord de navires surchargés et inaptes à la navigation.

Afin de traiter la question de la sauvegarde de la vie humaine en mer et celle de la recherche et du sauvetage, l'OMI travaille avec plusieurs organisations partenaires au sein du système des Nations Unies, ainsi qu'avec d'autres organes maritimes internationaux, afin d'élaborer et de mettre à jour des directives à l'intention des capitaines de navires et des Gouvernements. Une plate-forme de partage de renseignements a également été créée.

L'OMI exhorte la communauté internationale à une action concertée pour faire face aux mouvements migratoires mixtes dangereux effectués par mer, qu'ils concernent la mer Méditerranée ou d'autres régions du monde. L'Organisation s'est en outre attaquée à cette question dans le cadre des réunions de ses Comités et lors de réunions communes avec des partenaires de l'ONU et d'autres organisations internationales pertinentes.

Guide sur le sauvetage en mer

L'Organisation maritime internationale (OMI), la Chambre internationale de la marine marchande (ICS) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont rédigé ensemble un guide intitulé « Sauvetage en mer – Guide des principes et des mesures qui s'appliquent aux réfugiés et aux migrants ».

Vous pouvez télécharger le guide en six langues ci-dessous :​

RescueAtSea_montage_english.jpg
RescueAtSea_montage_arabic.jpg
RescueAtSea_montage_chinese.jpg
RescueAtSea_montage_spanish.jpg
RescueAtSea_montage_french.jpg
RescueAtSea_montage_russia.jpg


Ce guide s'adresse aux cap
itaines et propriétaires de navires, aux autorités gouvernementales, aux compagnies d'assurance et à toutes les autres parties concernées par les situations de sauvetage maritime. Il fournit des indications sur les dispositions juridiques pertinentes, les procédures pratiques pour faciliter le débarquement des rescapés et les mesures visant à répondre à leurs besoins spécifiques, notamment concernant les réfugiés et les demandeurs d'asile.

L'OMI a également publié des Directives sur le traitement des personnes secourues en mer. 

Pacte mondial sur les migrations

Le Pacte mondial sur les migrations est né de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants, approuvée le 19 septembre 2016 par les chefs d'État de l'Assemblée générale des Nations Unies. Dirigé par les États Membres de l'ONU, ce processus de deux ans devrait aboutir à l'adoption du Pacte lors d'une conférence intergouvernementale sur les migrations internationales, en 2018. Cliquez ici pour en savoir plus.

Réunion interinstitutions du secteur maritime sur les mouvements migratoires mixtes

La Réunion interinstitutions du secteur maritime sur les mouvements migratoires mixtes s'est tenue au siège de l'OMI, à Londres, le 30 octobre 2017. Plusieurs représentants de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), de la Force Navale de l'Union européenne (EU NAVFOR), de la Chambre internationale de la marine marchande (ICS), de BIMCO, de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) et de la Fédération internationale des associations de capitaines de navires (IFSMA) ont pris part à ce sommet. Les observations faites par les participants ont été réunies en une déclaration unique, qui représente une part significative de la synthèse des commentaires. Cliquez ici pour consulter la synthèse des commentaires de la Réunion, qui sera intégrée au Pacte mondial sur les migrations. 

Statistiques

Les statistiques recueillies par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour l'année 2015 fixent le nombre d'arrivées de migrants par la mer Méditerranée à plus de 1 million, avec 3 760 personnes décédées ou portées disparues. Bien que le nombre d'arrivées ait diminué, le nombre de décès reste très élevé. À la fin du mois de novembre 2017, plus de 164 650 arrivées avaient été enregistrées en mer Méditerranée, avec plus de 3 000 personnes décédées ou portées disparues. 

Cadre juridique

Il existe actuellement un cadre juridique permettant de condamner les personnes responsables d'activités liées au trafic illicite de migrants. Il s'agit en effet du Protocole contre le trafic illicite de migrants par terre, air et mer, qui vient compléter la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée.

La criminalité transnationale organisée en mer Méditerranée doit être combattue par le biais d'une action collective entre toutes les parties concernées pour retenir, arrêter et poursuivre les trafiquants de migrants.

L'OMI a un rôle à jouer en la matière mais la clé réside dans une véritable collaboration entre les différents organes et institutions des Nations Unies – comme l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) ou le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés  l'Organisation internationale pour les migrations, INTERPOL, l'Union africaine, l'Union européenne, la Commission européenne et les Commissions économiques d'Europe et d'Afrique.​

Films réalisés par l'OMI dans le cadre de l'exposition RE•THINK

En 2015, l'OMI a mis en place un partenariat avec le National Maritime Museum de Greenwich, à Londres (Royaume-Uni), afin de porter un regard plus attentif sur les questions relatives aux mouvements migratoires effectués par mer. Trois courts métrages réalisés par l'OMI sont présentés dans le cadre de l'exposition RE•THINK qui porte sur les flux migratoires. Ces derniers sont ainsi présentés sous trois angles différents : l'histoire des migrants (The migrants' story), l'histoire des sauveteurs (The rescuers' story) et l'action internationale (The international response).

Migrants thumbnail_1.jpgThe migrants' storyMigrants thumbnail_2.jpgThe rescuers' storyMigrants thumbnail_3.jpgThe international response​​